Cultiver la Frisée en juin

Cultiver la Frisée

Introduction

La frisée, une salade au goût croquant et facile à cultiver, est traditionnellement cultivée en été et à l'automne. Mais un semis au printemps permet aussi une récolte plus tôt dans l'année. La frisée est une plante annuelle qui résiste bien au froid.

Conditions de croissance

La frisée a besoin d'un sol riche, frais et bien drainé, ainsi que d'une exposition ensoleillée.

Plantation

La frisée se sème directement en place de février à octobre. Plus on commence tôt, plus il faut protéger les semis avec des châssis ou des cloches. Pour une récolte estivale, semez entre mai et juillet. Espacez les rangs de 30 à 40 cm et éclaircissez dès l'apparition des premières feuilles pour laisser suffisamment d'espace à chaque plant.

La frisée se cultive aussi bien en pot qu'en terre. Si vous achetez vos plants en pot ou en godet, plantez-les en terre en respectant une distance de 30 cm entre chaque plant.

Soins

Arrosez régulièrement mais pas à excès. La frisée n'est pas très exigeante quant à la nature du sol, mais apprécie un sol riche en matière organique. Un apport de compost peut donc être bénéfique.

Protection hivernale

La frisée résiste bien au froid. Cependant, dès l'arrivée du gel, protégez vos plants avec une petite serre ou un tunnel plastique laissant passer un maximum de lumière. Pensez aussi à pailler la base des arbres pour protéger les racines.

Vous aimerez aussi :   Cultiver la Myrtille sur un balcon

Récolte et stockage

La récolte peut avoir lieu environ 6 semaines après le semis. Coupez le pied des frisées au ras du sol, après un blanchiment préalable qui adoucit leur goût. Consommez-les crues immédiatement, ou stockez-les au réfrigérateur deux à trois jours.

Conclusion

La frisée est donc une plante facile à cultiver qui demande peu d'entretien. Semée au printemps, elle offre une récolte estivale généreuse que l'on peut prolonger jusqu'à l'hiver grâce à quelques protections.