Cultiver la Pomme de terre en juillet

Fiche pratique pour cultiver des pommes de terre en juillet

Introduction

La pomme de terre, légume sain et polyvalent, est facile à cultiver. Que vous ayez un jardin ou un simple balcon, vous pouvez tenter l’expérience !

Conditions de croissance

La pomme de terre pousse dans presque tous les types de sols, mais elle préfére les terres légères, profondes et riches en nutriments. Veillez donc à bien ameublir et fertiliser votre sol avant la plantation.

Ce légume frileux apprécie les climats frais et les températures supérieures à 10°C.

Plantation

Vous pouvez faire germer vos pommes de terre à l’avance, dans un endroit frais et lumineux, pendant environ un mois. Cela permet d’obtenir des germes courts et trapus.

Plantez vos pommes de terre entre février et mai selon votre région et votre variété. En effet, les variétés précoces sont à planter dès février tandis que les variétés tardives le sont au printemps.

Creusez des sillons de 8 à 15 cm de profondeur et espacés de 40 à 50 cm. Déposez les tubercules au fond, les germes vers le haut, tous les 30 à 40 cm environ. Recouvrez de terre fine sans tasser et attendez 2 à 3 semaines avant de combler le trou jusqu’à la surface.

Soins

Arrosez régulièrement vos plants, surtout par temps sec, mais sans mouiller le feuillage.

Lorsque les tiges mesurent environ 20 cm, buttez les plants en remontant la terre autour des tiges. Renouvelez l’opération régulièrement.

Vous aimerez aussi :  Cultiver les Asperges à Caen (Calvados)

Binez autour des plants pour garder la terre propre et favoriser l’infiltration de l’eau.

Protection hivernale

Si vous souhaitez récolter vos pommes de terre en hiver, il faut les protéger du froid. Pour cela, disposez un voile d’hivernage sur vos cultures.

Récolte et stockage

La période de récolte dépend de la variété plantée : comptez 2,5 mois pour les variétés précoces et 4 à 5 mois pour les autres.

Récoltez vos pommes de terre par temps sec à l’aide d’une fourche-bêche. Laissez-les sécher au soleil avant de les stocker dans un endroit frais, sombre et aéré.

Vérifiez régulièrement l’état de vos pommes de terre et éliminez celles qui sont abîmées afin qu’elles ne contaminent pas les autres.

Conclusion

Cultiver ses propres pommes de terre est donc à la portée de tous ! Avec un peu de soin et quelques gestes simples, vous profiterez de votre récolte pendant plusieurs mois.