Cultiver le Coqueret du Pérou en août

Cultiver le Coqueret du Pérou en Août

Introduction

Le Coqueret du Pérou, également connu sous le nom de Physalis peruviana, est une plante originaire d’Amérique du Sud appréciée pour ses fruits savoureux et son aspect décoratif. Bien que sa culture soit généralement optimale au printemps, il est possible de le cultiver avec succès en août en suivant quelques conseils clés.

Conditions de croissance

  • Climat: Le Coqueret du Pérou préfère les climats chauds et ensoleillés. Si vous vivez dans une région plus fraîche, il est important de choisir un emplacement abrité du vent et du froid.
  • Sol: Le sol doit être bien drainé et riche en matière organique. Un amendement à base de compost ou de fumier est bénéfique avant la plantation.
  • Exposition: Le Coqueret du Pérou a besoin de 6 à 8 heures de soleil direct par jour pour bien fructifier.

Plantation

  • Période de plantation: La plantation en août est possible, mais il est important de le faire avant que les températures ne commencent à baisser de manière significative.
  • Préparation du sol: Ameublir le sol en profondeur et incorporer du compost ou du fumier bien décomposé.
  • Mise en place: Creuser un trou légèrement plus grand que la motte de la plante. Installer le Coqueret du Pérou en veillant à ce que le collet (la base de la tige) se situe juste au-dessus du niveau du sol.
  • Arrosage: Arroser abondamment après la plantation pour bien tasser le sol autour des racines.

Soins

  • Arrosage: Maintenir le sol humide mais non détrempé. Un arrosage régulier, surtout pendant les périodes sèches, est essentiel pour une bonne production de fruits.
  • Paillage: Appliquer une couche de paillis autour du plant pour conserver l’humidité du sol, limiter la pousse des adventices et protéger les racines des températures extrêmes.
  • Fertilisation: Fertiliser le Coqueret du Pérou une fois par mois pendant la saison de croissance avec un engrais riche en phosphore et en potassium.
  • Taille: Tailler légèrement les branches en fin d’hiver pour favoriser la ramification et la production de fruits.
Vous aimerez aussi :   Cultiver la Fraise des bois en juin

Protection hivernale

  • Dans les régions où les hivers sont froids, il est important de protéger le Coqueret du Pérou du gel.
  • Couvrir la plante avec un voile d’hivernage ou un paillis épais à base de paille ou de feuilles mortes.
  • Vous pouvez également installer le Coqueret du Pérou en pot et le rentrer dans une serre ou une véranda pendant l’hiver.

Récolte et stockage

  • Les fruits du Coqueret du Pérou sont prêts à être récoltés lorsqu’ils changent de couleur et deviennent orange vif.
  • Couper les fruits délicatement de la plante avec un sécateur.
  • Les fruits du Coqueret du Pérou se conservent quelques jours à température ambiante et plusieurs semaines au réfrigérateur.

Conclusion

Cultiver le Coqueret du Pérou en août est possible en suivant quelques conseils simples. En lui offrant un sol fertile, un arrosage régulier et une protection contre le froid hivernal, vous pourrez profiter de ses fruits savoureux et décoratifs même dans les régions où les étés sont courts.