Cultiver le Coqueret du Pérou en décembre

Cultiver le Coqueret du Pérou en décembre

Introduction

Le Coqueret du Pérou, également connu sous le nom de Physalis peruviana, est une plante vivace originaire d’Amérique du Sud. Appréciée pour ses fruits savoureux et décoratifs, elle peut être cultivée avec succès dans un large éventail de climats, y compris en France, même en décembre.

Conditions de croissance

  • Climat: Le Coqueret du Pérou préfère les climats chauds et ensoleillés, mais peut tolérer des températures fraîches en hiver. Si vous vivez dans une région où les hivers sont rigoureux, il est préférable de cultiver la plante en pot et de la rentrer à l’intérieur pendant les mois les plus froids.
  • Exposition: Installez le Coqueret du Pérou dans un endroit ensoleillé pendant au moins 6 à 8 heures par jour.
  • Sol: Le Coqueret du Pérou se développe dans un sol riche, bien drainé et légèrement acide. Si votre sol est lourd, amendez-le avec du compost ou du sable pour améliorer le drainage.

Plantation

  • Période de plantation: La meilleure période pour planter le Coqueret du Pérou est au printemps, après tout risque de gel.
  • Préparation du sol: Creusez un trou deux fois plus large que la motte de la plante et assurez-vous de bien décomposer le sol.
  • Plantation: Placez la plante dans le trou de manière à ce que le haut de la motte soit au niveau du sol. Remplissez le trou avec du terreau et tassez doucement autour de la plante. Arrosez abondamment après la plantation.

Soins

  • Arrosage: Arrosez régulièrement le Coqueret du Pérou, en veillant à ce que le sol reste humide mais pas détrempé. En été, il peut être nécessaire d’arroser plus fréquemment, surtout pendant les périodes de sécheresse.
  • Engrais: Fertilisez le Coqueret du Pérou toutes les deux semaines avec un engrais liquide équilibré pendant la saison de croissance.
  • Paillage: Appliquez une couche de paillis autour de la base de la plante pour aider à conserver l’humidité du sol et à supprimer les mauvaises herbes.
  • Taille: Taillez le Coqueret du Pérou au printemps pour enlever les branches mortes ou endommagées et favoriser une croissance saine.
Vous aimerez aussi :   Cultiver des Dattes en juin

Protection hivernale

Si vous vivez dans une région où les hivers sont rigoureux, il est important de protéger le Coqueret du Pérou du gel. Vous pouvez le faire en :

  • Paillant la base de la plante avec une épaisse couche de paille ou de feuilles.
  • Couvrant la plante avec un tissu ou une toile de protection.
  • Rentrent la plante en pot dans une serre ou un garage chauffé.

Récolte et stockage

Les fruits du Coqueret du Pérou sont prêts à être récoltés lorsqu’ils changent de couleur du vert au jaune-orange et que leur peau devient souple. Ils se conservent à température ambiante pendant quelques jours ou au réfrigérateur pendant une semaine ou deux.

Conclusion

Le Coqueret du Pérou est une plante facile à cultiver et gratifiante qui peut ajouter une touche de couleur et de saveur à votre jardin. Avec des soins appropriés, vous pouvez profiter de ses fruits délicieux et décoratifs pendant de nombreuses années.