Cultiver le Topinambour dans un jardin d’intérieur

Fiche de culture : Le Topinambour

Introduction :

Le topinambour est un légume racine ancien qui revient sur le devant de la scène. Avec sa saveur unique qui rappelle l'artichaut, il est idéal dans un potager « zéro effort ». Cultivé pour ses tubercules, le topinambour est également très facile à cuisiner : à la vinaigrette, en purée, frits, en potage… et se consomme également cru.

Riches en vitamines, sels minéraux, fibres, potassium et pauvre en calories, les tubercules sont également riches en insuline, ce qui en fait un aliment intéressant pour les diabétiques.

Conditions de croissance :

Le topinambour est une plante résistante, qui peut atteindre 3 mètres de hauteur. Elle préfère les situations ensoleillées, mais s'adapte à la mi-ombre. Le topinambour est une espèce envahissante qui peut être cultivée dans tous les types de sols, même pauvres, bien qu'une terre bien drainée et richement amendée soit préférable.

Plantation :

La période de plantation s'étend de la fin de l'hiver au milieu du printemps. Creusez des trous d'environ 10 cm de profondeur, espacés de 40 à 60 cm et séparez chaque rang d'environ 80 cm. Placez les tubercules avec le départ de végétation vers le ciel et recouvrez-les de terre sans tasser.

Soins :

Le topinambour est une plante dont l'entretien est très facile. Arrosez uniquement en cas de forte sécheresse et buttez les plants lorsqu'ils atteignent 20 à 30 cm de hauteur. Paillez en été si nécessaire. Le topinambour n'a pas besoin d'être biné ni d'engrais.

Vous aimerez aussi :   Cultiver le Concombre en janvier

Protection hivernale :

Le topinambour est une espèce rustique qui peut passer l'hiver en plein sol. Cependant, dans les climats rigoureux, recouvrez la terre de paillis pour protéger les racines du froid. Pensez également à protéger les plants en cas de gel avec un tissu épais.

Récolte et stockage :

La récolte s'effectue à partir du moment où le feuillage commence à sécher, entre novembre et mars, au fur et à mesure des besoins. Utilisez une fourche-bêche pour soulever et récolter les tubercules. ceux-ci se conservent peu de temps après la récolte, il est donc préférable de les consommer rapidement, les laisser en terre ou les conservez au réfrigérateur quelques jours.

Conclusion :

Le topinambour est une plante résistante et peu exigeante, parfaite pour les jardiniers paresseux ! Ses besoins en eau sont moyens et sa culture est facile, que ce soit en pleine terre ou en pot. Une fois planté, le topinambour ne demande aucun soin particulier et vous récompensera chaque année de ses délicieux tubercules.