Cultiver les Amandes en septembre

Cultiver les Amandes en Septembre

L'amandier, originaire d'Asie centrale, est un arbre rustique qui s'adapte bien aux climats tempérés. Sa culture en France est possible dans de nombreuses régions, notamment dans le sud de la France et en Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Introduction

Septembre est une période propice pour planter un amandier, car les températures sont encore douces et les risques de gel sont faibles. Cette fiche de culture vous guidera pas à pas dans les étapes essentielles pour réussir la plantation et la culture de votre amandier.

Conditions de croissance

Climat: L'amandier apprécie les climats chauds et secs, avec des hivers doux et des étés ensoleillés. Il redoute les gelées printanières tardives qui peuvent endommager les fleurs et les jeunes fruits.

Sol: L'amandier préfère les sols bien drainés, calcaires et caillouteux. Il supporte mal les sols lourds et argileux qui asphyxient les racines.

Exposition: L'amandier a besoin de soleil pour bien fructifier. Installez-le dans un endroit ensoleillé, à l'abri du vent.

Plantation

Choix du plant: Choisissez un plant d'amandier greffé, âgé de 1 à 2 ans, certifié sans virus.

Préparation du sol: Ameublissez le sol profondément et enrichissez-le avec du compost ou du fumier bien décomposé.

Plantation: Creusez un trou de plantation deux fois plus large que la motte du plant et légèrement plus profond. Installez le plant dans le trou, en veillant à ce que le point de greffe se trouve au-dessus du niveau du sol. Remplissez le trou avec la terre extraite et tassez fermement autour du pied du plant.

Vous aimerez aussi :   Cultiver l'Awara en Eté

Arrosage: Arrosez abondamment après la plantation pour bien humidifier le sol.

Soins

Arrosage: Les amandiers adultes sont assez résistants à la sécheresse. Un arrosage régulier est nécessaire pendant les deux premières années suivant la plantation, puis les apports d'eau peuvent être espacés.

Fertilisation: Apportez un engrais riche en phosphore et en potassium au printemps, avant la floraison.

Taille: La taille de l'amandier n'est pas indispensable, mais elle permet de maintenir une forme harmonieuse à l'arbre et de favoriser la fructification. La taille s'effectue en fin d'hiver ou au début du printemps.

Protection hivernale: Les jeunes amandiers peuvent être sensibles au gel. Protégez-les en les entourant d'un paillis épais de paille ou de feuilles mortes.

Protection hivernale

Jeunes amandiers: Protégez les jeunes amandiers du gel hivernal en les entourant d'un paillis épais de paille ou de feuilles mortes.

Pollinisation: L'amandier est un arbre autofertile, mais la pollinisation croisée par les insectes permet d'améliorer la production de fruits. Plantez plusieurs amandiers de variétés différentes pour favoriser la pollinisation.

Récolte et stockage

Récolte: Les amandes sont mûres lorsque leur coque devient dure et que leur chair se détache facilement du noyau. La récolte s'effectue généralement en septembre ou octobre.

Stockage: Les amandes peuvent être conservées plusieurs mois dans un endroit frais et sec. Vous pouvez les consommer brutes, grillées ou concassées.

Conclusion

L'amandier est un arbre rustique et peu exigeant qui peut vous offrir une récolte abondante de fruits savoureux. En suivant les conseils de cette fiche de culture, vous mettez toutes les chances de votre côté pour réussir la plantation et la culture de votre amandier.

Vous aimerez aussi :   Cultiver le Longkong en Automne